porte bonheur corse

NOS RESERVATIONS SONT OUVERTES EN LIGNE OU AU 04.95.65.13.30 DE 8h à 18H Du Lundi au Samedi :)

Réservez votre séjour
Espace client
Camping Corse » Découvrir & visiter » Traditions corses » Corse portes bonheur

Les porte-bonheur en Corse

La Corse est connue pour ses paysages splendides et sa gastronomie mais aussi pour ses coutumes et ses traditions, toujours très présentes et respectées dans la région. La vie de tous les jours est rythmée par plusieurs superstitions partout en Corse. Ces superstitions elles sont nombreuses et présentent toutes un intérêt bien précis. C’est ainsi que depuis des centaines d’années on peut se retrouver confronté à ces histoires fortes en terme de traditions, parfois empruntes de surnaturel ou d’ésotérisme mais toujours ancrées dans la tradition corse. Elles possèdent des origines variées et sont souvent symbolisées par des porte-bonheur.

L’oeil de Sainte Lucie est l’un de ces porte bonheur incontournables de la région, dont vous entendrez surement parler durant votre séjour camping en Corse.

L’oeil de Sainte Lucie

L’oeil de Sainte Lucie c’est un coquillage qui est censé apporter la protection à celui ou celle qui en est le détenteur. On le trouve principalement sur la côte corse et il se décline bien évidemment de différentes façons avec par exemple des bagues, des pendentifs, des bracelets et assez souvent par le biais de créations artistiques variées. Ce coquillage c’est en réalité un opercule, celui d’un mollusque appelé turbo et qui se trouve dans les eaux de la mer méditerranée et donc de la Corse. Sa face plate présente une spirale d’un blanc ivoire et il a également une face bombée, dans des tons très orangés.

Tomber sur ce coquillage exige au choix de la chance ou de la patience. Dans le sable, dans la roche, il faut bien chercher pour le trouver d’autant plus qu’il est plutôt petit car sa taille peut aller de celle d’un ongle à celle d’une pièce de 1 euro.

Si l’oeil de Sainte Lucie est considéré comme un porte-bonheur c’est qu’il y a une légende derrière son histoire. Cette légende elle raconte qu’il était question d’une femme de Syracuse dont le mari pensait qu’elle était trop croyante et qui aurait par conséquent arraché ses propres yeux avant de les lancer dans la mer. C’est la vierge Marie qui lui aurait redonné la vue afin de la féliciter pour sa piété. On retrouve d’ailleurs Sainte Lucie un peu partout en Corse avec la présence de quelques villages ayant son nom (Sainte Lucie de Porto-Vechio ou encore Santa Lucia di Moriani notamment).

Une région de traditions et de superstitions

L’oeil de Sainte Lucie n’est cependant pas le seul porte-bonheur typique de la Corse. On trouve dans la région d’autres traditions tout aussi importantes avec par exemple l’Ochju.

L’Ochju est une croyance qui persiste depuis longtemps et signifie “mauvais oeil”. On peut s’en protéger grâce à des cornes, avec du sel ou bien encore avec le fameux oeil de Sainte Lucie. Des rituels et pierres accompagnent ces objets dans le but de se débarrasser de l’Ochju.

C’est lors du dimanche des rameaux que de nombreux Corses s’arment de leurs “crucette” (des petites croix) dans le but d’obtenir une bénédiction de la part d’un curé. Elles sont par la suite conservées en tant que porte-bonheur et ce pendant une année toute entière. Ce petit objet accompagne son propriétaire un peu partout et peut être installé à un endroit précis ou symbolique comme le rétroviseur d’une voiture.

 

 

Mis à jour le
ante. Lorem Sed commodo eleifend ipsum pulvinar