chataigne corse

INFORMATION COVID-19 : CHERS CLIENTS, NOTRE STRUCTURE OUVRE LE 02 JUIN AVEC LA MISE EN PLACE DU PROTOCOLE SANITAIRE

Réservez votre séjour
Espace client
Camping Corse » Découvrir & visiter » Patrimoine Corse » La châtaigne en Corse

La châtaigne en Corse

S’il est un produit particulièrement important et représentatif de la Corse c’est bien la châtaigne. Cette dernière participe au rayonnement de la région et se retrouve un peu partout, tant sur l’île de Beauté que dans l’assiette. Et l’endroit le plus symbolique et essentiel en ce qui concerne la châtaigne en Corse c’est la région de la Castagniccia.

La région de la Castagniccia

Cette région naturelle au nord-est de la Corse possède un rapport bien particulier à la châtaigne. Le nom “castagniccia” vient du mot “châtaigner” ou “castagnu” dans la langue locale. On parle ici d’un arbre à la présence très marquée dans les environs. Car la Castagniccia a pour elle d’être une région aussi boisée que riche en eau alors qu’elle est connue pour son accès difficile et ses massifs montagneux. Il fût un temps temps où son économie était, de manière générale, basée sur la culture de la châtaigne et c’est d’ailleurs cette dernière qui permit de sauver de la famine un grand nombre de familles pauvres en Corse. Ces simples informations permettent de réaliser à quel point l’histoire de la Corse est liée à la châtaigne.

Les produits dérivés de la châtaigne corse

De nombreux produits sont fabriqués à base de châtaigne sur l’île, ne manquez pas de les découvrir pendant votre séjour camping en Corse !

La farine de châtaigne corse

La farine de châtaigne corse bénéficie d’une protection officielle grâce à une appellation d’origine contrôlée (AOC) et ce depuis 2006. Depuis 2010 elle a également été validée par l’Union Européenne et peut se targuer d’une appellation d’origine protégée (AOP). Si la châtaigne a permis par le passé d’opposer une fin de non-recevoir aux périodes de disette en Corse, cette farine a su rester au coeur de l’alimentation paysanne jusque dans les années 1900. On la consommait au quotidien sous diverses formes avec notamment des crêpes, du pain, des gâteaux ou encore des bouillies. De nos jours la farine de châtaigne est particulièrement appréciée car elle ne contient pas de gluten tout en possédant des atouts en terme de nutrition avec des acides aminés essentiels, des protéines ou encore pas mal de fibres.

Pour obtenir une bonne farine de châtaigne il faut se plier à un processus assez précis. On obtient cette farine à partir de châtaignes de Corse que l’on récolte d’octobre à décembre. Par la suite les châtaignes sont séchées et le décorticage, lui, permet de séparer les deux peaux de la châtaigne. Toutes les châtaignes qui ne conviendraient pas sont ensuite écartées lors d’un travail de tri plutôt fastidieux. Les châtaignes passent à présent au four et obtiennent une nouvelle coloration, évidemment naturelle. Enfin, les châtaignes corses, une fois sèches et triées, sont moulues afin d’avoir une farine tout simplement parfaite, tant en terme de finesse que d’homogénéité.

La pulenda

Plusieurs recettes peuvent être réalisées à partir de châtaigne corse. Et parmi ces dernières on retrouve la pulenda. La pulenda c’est ni plus ni moins qu’un pain corse réalisé à partir de farine de châtaigne à laquelle on ajoute de l’eau et du sel. On peut la retrouver en forme de boule ou sous forme de galette molle. Cette pulenda arbore en toute logique une couleur marron et on la saupoudre de farine de châtaigne afin d’en accentuer le goût.5

Mis à jour le
commodo luctus Phasellus Donec ipsum leo. elementum Praesent consectetur pulvinar commodo