Pigna est un village que l’on retrouve comme hors du temps et de l’espace, juché sur les montagnes de Balagne.

Ses origines sont très anciennes car ce dernier voit ses dernières remonter à l’an 862. Dans Pigna les ruelles sont pour le moins étroites, entourées de chaque côté par des maisons à l’architecture corse typique.

Il s’agit d’un village qui a totalement remporté le défi consistant à allier à la perfection la modernité à l’authenticité. Avec son histoire conjuguée aux technologies d’aujourd’hui, Pigna a réussi son pari. Ce sont en conséquence plus de 700 visiteurs par jour qui se rendent à Pigna une fois l’été venue.

Pigna fait partie de ces villages appartenant à la région des villages médiévaux. Ces derniers sont fixés à la roche comme pourraient l’être des nids d’aigle. Pigna a une hauteur de 260 mètres et domine totalement la vallée de la Nervia.

Situé sur les montagnes de Balagne, Pigna est un village possédant des maisons à la brique très claire, aux teintes pleines de soleil et aux volets eux aussi très clairs mais bleus azur. Il faut savoir prendre son temps et observer à quel point le soleil semble avoir élu domicile en ces lieux.

C’est en 1964 qu’a démarré la Corsicada, au départ de Pigna. Il s’agit d’une association coopérative qui s’est donné pour objectif de ressusciter les métiers aujourd’hui oubliés tout en innovant l’artisanat en lui-même.

Pigna est donc le berceau d’une communauté composée d’artisans comme de musiciens et a été remise au goût du jour selon des techniques qui semblent dépassées mais retrouvent ici leurs lettres de noblesse grâce à des maçons se servant de terre glaise ainsi que de tuf, une roche volcanique qui est généralement tendre.

Pigna a donc su se réinventer largement en amont du tourisme culturel et de la sauvegarde du patrimoine, aujourd’hui mots très employés dans le langage de tous les jours.

C’est à la fin des années 60 que deux potiers ont posé leurs valises dans le village, rapidement suivis par un sculpteur et un flûtier. Leur venue s’accompagnera de la reconversion en logements pour les habitants de Pigna de ce qui faisait autrefois office de presbytère.

Par la suite ce sont les toits des maisons de Pigna qui vont connaitre un coup de neuf et les tuiles orangées seront à nouveau mises en valeur. Quant aux volets de ces mêmes maisons, ils perdront leur couleur marron particulièrement terne pour laisser place à un bleu resplendissant que l’on voit aujourd’hui.

Pigna voit son entièreté dominée par l’église du village. Eglise qui a été construite dans un style typiquement italien à la fin du 18ème siècle.

Ce qui fait aussi partie intégrante de la vie à Pigna c’est bien évidemment la musique. Les différents artistes ayant aidé à la rénovation du village au milieu du 20ème siècle étaient notamment des musiciens et ont été actifs et donc partie prenante de la communauté créée par ces personnes. Le succès né de cette reconstruction a fait que de nos jours Pigna est toujours un village où la tradition musicale est très forte, portée par les chants et la musique polyphonique corse.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here